********************

Blog en cours de déménagement
Nouvelle adresse de Brouehaha le blog de Martin Jacques http://www.teteslibres.com/brouehaha/
Nouveau fil RSS http://www.teteslibres.com/brouehaha/?feed=rss2
********************

2005-10-20

Defi info zero

Défi info zéro

Seriez-vous capable de relever le défi lancé par André H. Caron, professeur de communication à l'Université de Montréal, à ses étudiants depuis 15 ans?
Se priver d'information des médias pendant une semaine.
Radio, télévision, internet, journal, magazine. Quelle est notre rapport à l'information via les médias? On peut se questionner sur les effets du sevrage de la consommation des médias de façon routinière ou même identifier les différences entre actualité et information. Sommes-nous dépendant des "actualités". Quelles sont nos sources d'information? A-t-on réellement besoin des bulletins d'information pour être informé? Que manque-t-on de si important à la suite de cette pause?

Combien de fois ai-je lu des carnetiers revenant d'une pause de vacances et exprimant négativement l'énorme tâche à accomplir qui se trouvait face à eux; la lecture de tous les fils RSS reçus. Qu'apporte donc cette lecture?

Sommes-nous aveuglé par toute cette idéologie de communication brève, fragmentaire, actuelle par rapport à l'inscription dans le temps?

Vous pouvez en apprendre un peu plus en écoutant ces deux entrevues sur Radio-Canada.

Présentation du défi

et conclusion

1 Commentaires :

En fait, ce n'est pas un problème de quantité mais plutôt de qualité. La véritable information, incluant analyse et questionnement, est presqu'absente des médias dits "de masse"; le téléjournal, par exemple, ne se distinguent pas des autres shows de la télé. Si les gens prenaient la peine de rechercher de véritables sources d'information, ils verraient que celle-ci peut aussi bien provenir d'un journal spécialisé que d'un roman ou d'un film de fiction. Ce qu'on apprend par exemple à la lecture de Cent ans de solitude vaut très certainement 6 mois de téléjournal/le point, et même plus! :)

By Blogger stéphanie, at 3:51 p.m.  

At 3:51 p.m., Blogger stéphanie dit...

En fait, ce n'est pas un problème de quantité mais plutôt de qualité. La véritable information, incluant analyse et questionnement, est presqu'absente des médias dits "de masse"; le téléjournal, par exemple, ne se distinguent pas des autres shows de la télé. Si les gens prenaient la peine de rechercher de véritables sources d'information, ils verraient que celle-ci peut aussi bien provenir d'un journal spécialisé que d'un roman ou d'un film de fiction. Ce qu'on apprend par exemple à la lecture de Cent ans de solitude vaut très certainement 6 mois de téléjournal/le point, et même plus! :)

 

Publier un commentaire

<< Accueil