********************

Blog en cours de déménagement
Nouvelle adresse de Brouehaha le blog de Martin Jacques http://www.teteslibres.com/brouehaha/
Nouveau fil RSS http://www.teteslibres.com/brouehaha/?feed=rss2
********************

2005-10-11

Information sur le web versus hors ligne?

Depuis le temps que j'entends ou que je lis plusieurs personnes raconter des conneries au sujet de la quantité d'information disponible le net par rapport à toutes l'informations disponibles hors ligne, je suis content de voir une nouvelle à ce sujet.

Selon le Chief Executive de Google, Eric Schmidt, ca pourrait prendre 300 ans avant que Google réussisse à indexer toutes les informations disponibles sur terre. Selon lui, il y a environ 5 000 000 terabytes d'information dans le monde et seulement 170 terabytes ont été indexés jusqu'à maintenant.

Vlan dans les dents!

1 Commentaires :

Oui mais...
Lorsqu'un document est diffusé par messagerie à des dizaines de collaborateurs cela fait effectivement des teraoctets. Mais le même doc est répliqué plusieurs fois.
Je prédis une augmentation de la proportion online/offline en faveur du premier, avec l'avantage de cesser d'avoir un grand nombre de fois la même chose sur les disques durs.
De plus, mis à part les données confidentielles, projets en cours non publiques, etc...qui doivent rester offline je pense que de plus en plus de choses vont devenir online, avec des systèmes de gestion d'autorisation pour y donner accès (voir le projet Comet de SixApart).

By Anonymous Vincent, at 4:08 a.m.  

At 4:08 a.m., Anonymous Vincent dit...

Oui mais...
Lorsqu'un document est diffusé par messagerie à des dizaines de collaborateurs cela fait effectivement des teraoctets. Mais le même doc est répliqué plusieurs fois.
Je prédis une augmentation de la proportion online/offline en faveur du premier, avec l'avantage de cesser d'avoir un grand nombre de fois la même chose sur les disques durs.
De plus, mis à part les données confidentielles, projets en cours non publiques, etc...qui doivent rester offline je pense que de plus en plus de choses vont devenir online, avec des systèmes de gestion d'autorisation pour y donner accès (voir le projet Comet de SixApart).

 

Publier un commentaire

<< Accueil